Le sucre est l’alcool des enfants

 Le sucre est “ l’alcool des enfants”, pourtant nous le laissons dominer sur la table du petit-déjeuner breakfast table

Robert Lustig

 

1710

En moyenne, les céréales contiennent l’énorme quantité de 12 grammes de sucre, tout compris, dans leur présentation habituelle matinale.Photograph: Stockbyte/Rex Features

 

Avec les enfants consommant la moitié de leur dose de sucre journalière le matin, il n’est pas étonnant qu’ils soient atteints de diabète et de maladies du foie. Il nous faut nous battre contre les intérêts des multinationales.

Le petit-déjeuner est considéré par la plupart des experts en nutrition, y compris par la Public Health England, comme étant le repas le plus important de la journée. Il permet à votre cerveau et à votre métabolisme de se mettre en route et il supprime l’hormone de faim dans votre estomac de façon à ce que vous ne mangiez pas trop au déjeuner. Mais dans nos vies occupées, il est facile de se tourner vers ce qui est vite fait, bon marché ou possible à consommer rapidement. Des céréales froides, des flocons d’avoine tous prêts. Pour ceux gardant  les anciennes habitudes du «  Je vais servir quelque chose de chaud pour le petit-déjeuner »,  c’est un sandwich à chauffer au micro-onde. Tu dois y aller maintenant ? Une barre de granola, une barre protéinée, ou un smoothie au yoghourt.

Hélas, comme l’a découvert l’enquête du National Diet and Nutrition , ce que vous faites c’est de donner à votre enfant une énorme quantité de sucre avant de les faire partir : en moyenne la moitié de leur dose quotidienne. Il y a une raison pour laquelle l’ Organisation mondiale de la santé et le Département de l’agriculture des Etats unis   ont fourni des indices de limites maximales pour le sucre, parce qu’un régime trop riche en sucre cuit le foie et le cerveau de votre enfant; exactement comme l’alcool.

L’alcool fournit des calories mais pas de nourriture ( 7kcal/g). Il n’implique pas de réaction biochimique. Consommé régulièrement et à forte dose, l’alcool est toxique, indépendamment de ses calories et de la prise de poids qu’elles entraînent. Tous ceux qui y sont exposés ne deviennent pas dépendants mais suffisamment pour justifier une taxe et des restrictions d’accès, spécialement pour les enfants. Clairement, l’alcool n’est pas une nourriture- c’est une drogue dangereuse, parce qu’il est à la fois toxique et addictif.

Le sucre compris dans l’alimentation est composé de deux molécules : le glucose et le fructose. Le fructose, tout en étant source d’énergie ( 4kcal/g) est tout de même vestigial pour l’humain, encore, il n’entraîne pas de réaction biochimique. Mais le fructose est métabolisé par le foie exactement de la même manière que l’alcool. C’est pourquoi, quand il est consommé régulièrement et à fortes doses, le fructose est tout autant toxique et addictif,  indépendamment de ses calories et de ses effets sur le poids. Et c’est pourquoi vos enfants contractent maintenant des maladies dues à l’alcool,  (des diabètes de type deux et les stéatoses hépatiques) mais sans l’alcool, parce que le sucre est «  l’alcool des enfants »  et tout comme avec l’alcool, les boissons à fort taux de sucre sont liées à des problèmes comportementaux chez les enfants.

En moyenne, les céréales contiennent la quantité énorme de 212 grammes de sucre, tout compris, dans une portion moyenne. Aux USA, en 2011, l’Environmental Working Group (EWG) a identifié 17 marques de céréales pour le petit-déjeuner  dirigées vers les enfants dans lesquelles il sucre ajouté constituait plus de 50% de calories et 177 dans lesquelles il constituait 40% ou plus. En dépit de la notoriété de cette information, l’ enquête suivante  de l’EWG en 2014 a note qu’une seule marque de céréales pour le petit-déjeuner  parmi les pires de la liste avait réduit sa quantité de sucre.

Voici deux exemples des stratagèmes mis en œuvre par les multinationales pour accoutumer vos enfants au sucre. Considérons le son aux raisins secs, juste du son et des raisins n’est-ce pas ? Il y a 19 grammes de sucre dans une portion, mais le raisin n’en offre que 11 grammes. C’est parce que les raisins sont imbibés d’une solution de sucre afin de les rendre beaucoup plus sucrés. Deuxièmement, mes favoris – Lucky Charms – ils sont “ magiquement délicieux “-. Pourquoi ont-ils des marshmallows dans leur boîte ? Parce que les céréales coûtent plus cher que les marshmallows. Ils occupent de la place dans leur boîte et pourtant la compagnie les taxe plus. Une grande stratégie pour les affaires.

La conspiration du sucre

Mais ceci ne s’arrête pas là. Considérons un pot de yoghourt à la grenade, qui contient 19 grammes de sucre. Un yoghourt simple en contient 7 grammes, tout en lactose ( le sucre du lait) ce qui n’est pas un problème. Voilà pourquoi chaque yoghourt à la grenade contient 12 grammes de sucre ajouté. De plus l’industrie cache bien le sucre. Il existe 56 noms différents pour le sucre; en choisissant différents sucres comme le cinquième, le sixième, septième ou huitième ingrédient, il peut rapidement être ajouté aux ingrédients principaux. La US Food and Drug Administration a promis de changer les indications  afin d’abolir ces pratiques, mais l’EU doit encore donner suite.

Voici un des dangers les plus pernicieux dansla nourriture des enfants et des nouveaux-nés En 2015, le Centre de contrôle des maladies (US Centers for Disease Control) a examiné les informations nutritionnelles de 1074 produits alimentaires à l’usage des enfants et des nouveaux-nés. Il a trouvé que 32% des repas pour nouveaux-nés, la majorité des en-cas pour enfants et les jus de fruits pour les enfants contenaient au moins une source de sucre ajouté, avec 35% des calories provenant du sucre.

Ne laissez pas votre enfant devenir perdant en succombant aux intérêts des multinationales. Faites leur prendre un vrai petit-déjeuner de champion.

 

Les enfants consomment la moitié de leur dose de sucre au petit-déjeuner; Une étude.

La Santé publique du Royaume-uni a lancé une application pour lire les codes-barres après avoir trouvé que les moins de dix ans consomment trois fois plus de sucre que la limite recommandée.

 

 

4156

Les céréales sucrées, avec les boissons et les pâtes à tartiner, contribuent en moyenne à fournir 11 grammes de sucre pris par les enfant avant qu’ils se rendent à l’école. Photograph: Alamy

 Matthew Taylor

Les enfants en Angleterre consomment la moitié de la limite recommandée de leurs apports en sucre au petit-déjeuner, et à la fin de la journée ont absorbé plus de trois fois la limite supportable, selon une étude Public Health England (PHE).

L’étude, basée sur l’enquête annuelle de  National Diet and Nutrition Survey, a trouvé qu’en moyenne les enfants aborbent l’équivalent de trois morceaux. de sucre – 11 grammes- avant d’aller à l’école, principalement des céréales sucrées, des boissons  et des pâtes à tartiner mais qu’en dépit de cela huit sur dix parents pensaient que le déjeuner,de;leur;enfant était sain.

 

La PHE lance une campagne afin d’éveiller la vigilance sur les problèmes de santé liés au trop grand apport de sucre. Ils ont développé une application afin que les consommateurs puissent déterminer combien les produits contiennent de sucre, de sel et de graisse.

«  Les enfants consomment beaucoup trop de sucre et la plus grande quantité est consommé avant leur première leçon quotidienne “ dit  Alison Tedstone, la nutritionniste responsable de PHE. “Il est crucial que les enfants prennent un petit- déjeuner sain mais nous savons que les matins dans une maison active peuvent être compliqués. C’est pourquoi nous avons développé cette application Food smart, afin de réduire la pression pesant sur certains parents et à les aider à choisir des aliments et des boissons plus équilibrés pour leurs enfants. »

La dose maximum recommandée pour une enfant entre 4 et 6 ans est de cinq morceaux de sucre par jour, pour un enfant entre 7 et 10 ans, elle est de six morceaux par jour. L’étude de la PHE basée sur une enquête représentative de 100 personnes a trouvé que les enfants de moins de 10 ans consommaient en moyenne plus de trois fois ces quantités.

.Sara Stanner, Directrice du departement des sciences à la Fondation britannique pour la Nutrition dit : “ quand nous analysons les petits –déjeuners des familles à travers l’Angleterre, nous sommes inquiets de voir la grande quantité de sucre libre et la faible quantité de fibres dans beaucoup d’entre eux.

«  Nous savons qu’un petit-déjeuner équilibré peut contribuer d’une façon importante à l’apport vitaminique et minéral et que sa consommation est liée à des résultats positifs sur la santé. Il y a beaucoup d’autres solutions plus saines disponibles et nous devons donc mener des campagnes comme Change4Life afin d’aider les familles. »

La Obesity Health Alliance, un groupe de plus de 30 organismes caritatifs majeurs, colléges médicaux et groupes de campagne, a également favorablement accueilli le changement, disant que les outils en ligne qui permettaient de vérifier le sucre et les graisses dans les produits de consommation pouvait aider les parents et les familles à faire de meilleurs choix alimentaires.

Plus d’un enfant sur cinq est en surpoids  ou obèse en commençant l’école primaire et le nombre monte à un tiers quand il la quitte.

Le gouvernement de Theresa May’ a été largement critiqué en 2016 après avoir  abandonné ses engagements précédants  de mettre des limites aux publicités pour la nourriture toxique et sur le rayonnage des produits malsains dans les magasins.

4528

 Le chef et responsable de la campagne pour une nourriture saine Jamie Oliver. Photograph: ITV/Rex/Shutterstock

 

 

Le chef et militant Jamie Oliver accuse les ministres d’abandonner les jeunes enfants et leurs parents en décrivant les stratégies pour combattre l’obésité comme “ les mêmes vieux trucs qui ne marchent pas depuis vingt ans.”

Comme part de la stratégie, le gouvernement est supposé créer     une taxe sur le sucre à partir d’avril 2018, qui va augmenter le prix des sodas. Il a dû subir des pressions de la part de l’industrie pour réduire ou éliminer cette taxation.

La Obesity Health Alliance dit qu’il est important que le gouvernement continue à appliquer une lutte robuste contre l’obésité.

« Les choix de santé ne sont pas toujours des choix faciles, il est donc important que nous ayons des mesures comme la taxation des industries des boissons non alcoolisées et le programme de réduction du sucre, du sel et des graisses afin d’aider à créer un environnement plus sain global. »

Le PHE va lancer cette campagne à travers la télévision, la publicité d’affichage extérieur et le net à partir de mardi. Plus de 4.5 millions de packs gratuits “ Be food smart” seront distribués aux enfants d’âge scolaire via les écoles et les autorités locales, un spectacle fera le tour d’Angleterre à partir du 9 janvier.

 

 

Traduction Elisabeth Guerrier

 

Enquête ” A spoonful of sugar” sur le lobbying du sucre par a Corporate European Observatory

 

Advertisements