L’histoire de la guerre du Parti démocrate et l’ AUMF de 2018

The Democratic Party’s War History and the AUMF of 2018

L’histoire de la guerre du Parti démocrate et l’ AUMF de 2018

Peut-il y avoir un exemple plus grotesque du «  corps législatif le plus important du monde » si ouvertement dénué de conscience, si déconnecté des réalités de la vie sans aucune conscience de sa propre culpabilité dans la perpétuation des crimes de guerre.

.

by

Renee Parsons

 obama_war_aumf

“Depuis son adoption en 2001, à quelques jours des attaque du 11 septembre, l’AUMF a servi à justifier chaque extension du rôle militaire des USA au Moyen-Orient, avec chacune des supervisions des Comités concernés réduites à un hochement de tête syncopé.
 (Photo: Carolyn Kaster/AP)

Si vous semblez surpris que les Sénateurs démocrates, dont la pluprt est prfaitement indistinguable des Républicains pro-guerre, soient près de se grouper autour de la nouvelle version de l’ Authority for the Use of Military Force of 2018 (AUMF), c’est que vous n’avez pas prêté attention.

La proposition du AUMF de 2018 remplacera l’ AUMF 2001 et annulera l’ AUMF 2002  tout en codifiant une « autorité ininterrompue permettant d’utiliser toute fore nécessaire et appropriée dans les conflits armés » contre les Talibans, al Qaeda, ISIS et les «  forces associées désignées » pas encore identifiées qui pourraient «  représenter une menace grave pour les US «  quel que soit le pays qu’elles occupent » .

Le AUMF 2018 n’offre aucune restriction des opérations militaires, ni de date ou d’espoir de date d’expiration tout en abdiquant tout statut d’autorité dans la décision d’entrer en guerre du Congrès comme il est octroyé dans la Constitution en tant que branche exécutive, sans compte à rendre ou supervision significatifs.

Au cour de ses huit années au pouvoir, Obama a lâché plus de 26.000 bombes dans sa seule dernière année, y compris une multitude de frappes de drones, il a créé la «  liste d’assassinat” du mardi et a commencé la guerre dans quatre pays qui étaient en paix avant qu’il ne soit élu en 2008.

Autrement dit, l’AUMF 2018 représente la complète capitulation du MIC envers un maintien permanent de plus de deux décennies de la « guerre pour toujours » présente ostensiblement dans le Moyen Orient pour les futures générations de troupes américaines, alors que le pays s’enfonce de plus en plus dans le fossé de l’insolvabilité financière et qu’il vit intérieurement un chaos malfaisant et amoral.

Cela fait cinquante ans que les Démocrates du Congrès étaient à l’avant-garde du mouvement contre la guerre du Vietnam. Depuis les années 60, très peu de Démocrates élus ont osé affronter les têtes du parti pur parler de paix ou pour défier aucune intervention militaire de leur politique interventionniste et cependant c’est ce parti qui clame posséder l’intégrité morale.

Une analyse datant d’octobre 2002 de la Résolution du congrès AUMF demeure instructive. Il s’agit de l’approbation de la grotesque invasion l’Irak par GW Bush. L’AUMF d’origine a été adopté par le Congrès trois jours  après les attaques du 11 septembre avec le leader de la majorité des sénateurs démocrates Tom Dashle poussant la résolution de  promulgation comme son premier sponsor. Le Sénat approuva l’usage de la force militaire en Irak à 77 voix contre 23 et l’approbation de la Chambre avec un vote de 296 contre 133. Dans chaque institution, le parti «  libéral » démocrate a fourni le terrain d’appui de la résolution qui allait initier les prochaines 17 années d’extrême dévastation civile à travers tout le Moyen Orient et la crise de la dette des USA qui menace d’une implosion financière massive.

Et cependant, il ne semble pas que ces soi-disant libéraux encore au pouvoir et qui continuent de financer chaque projet de loi de la Défense sans aucune considération pour les conséquences ne doivent rendre aucun compte.

Cela pourra provoquer un choc chez les Démocrates loyalistes d’apprendre que la majorité  des guerres menées au 20ième siècle ont été initiées et ou conduites sous une présidence démocrate. Les aficionados de la Première guerre mondiale peuvent remercier Woodrow Wilson, le révérent FDR emmena les US dans la Seconde, un Truman préparé autorisa l’usage de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagazaki avant d’initier la Guerre de Corée, en 1950 et l’escalade  au Vietnam de Lindon Johnson est devenue une métaphore de la «  Grande société ». Au début des années 1990, avec l’OTAN agissant comme mandataire de   l’administration Clinton fût initié un effort militaire afin de rompre avec la Yougoslavie socialiste non-alignée qui s’est terminé par une décennie de   bombardements humanitaires » qui ont dévasté la population civile tout en désintégrant un pays autrefois prospère.

D’un autre côté, le Président Jimmy Carter, un bénévole dans l’association « Habitat for Humanity » depuis qu’il a quitté sa fonction, pouvait fièrement affirmer que «  Nous avons gardé notre pays en paix, nous n’avons pas enclenché de guerre, nous n’avons rien bombardé, jamais tiré une balle » Plus récemment, Barack Obama, qui a mené sa campagne en tant qu’ érudit de la Constitution et à qui le Prix Nobel de la Paix fût attribué frauduleusement en 2009, juste avant qu’il ne déclenche une série de bombardements insensés sur sept pays islamiques. Pendant ses huit années à la présidence, Obama a lâché plus de 26,000 bombes seulement lors de sa dernière année, dont une multitude de frappes de drones, établi une liste d’assassinats du Mardi matin,  et commencé une guerre dans  quatre pays  qui vivaient en paix quand il a été élu en 2008.

Il y a ici plus qu’une coïncidence cosmique  puisque tous ces Présidents démocrates mentionnés plus haut sont maintenant considérés par les Démocrates loyalistes comme des «  libéraux » sur l’échelle idéologique.

Présentée par le Sénateur. Bob Corker (Républicain-Tennessy), Président à la retraite du Comité sénatorial pour les Affaires étrangères, (Senate Foreign Relations Committee), l’ AUMF 2018 est co-financée par les Sénateurs démocrates Tim Kaine (D-Va), Chris Coons (Del)  and Bill Nelson (Fl). Kaine, est candidat à la vice-présidence de l’HRC, Coons est aux relations étrangères pendant que Nelson est au Comité des Forces armées. Kaine et Nelson sont tous deux   en lice pour une réélection   cette année comme le sont trois autres Démocrates du Comité, les Sénateurs Menendez (NJ), Chris Murphy (Conn) et Cardin (Maryland). En plus, le Sénateur Flake (R-Az) qui sert également aux Affaires étrangères a opté pour ne pas se représenter.

Corker a indiqué qu’un vote plancher au Sénat dependara de la force du support de l’AUMF au sein du Comité des affaires étrangères et qu’une large quantité en sa faveur faciliterait le passage des Démocrates. Le   Sen. Rand Paul (R-SC) et le Sen. Jeff Merkley  (Oregon) ont annoncé leur opposition à la résolution. Les memebres du Comité des Affaires étrangères assistant à la récente conférence 2018 AIPAC Policy comprenaient les Sénateurs  Cardin (D-Md), Coons (De), Menendez (NJ), Marco Rubio (R-Fl), Rob Portman (R-Oh) ainsi que le Sen. Tom Cotton (Ak) qui fait fonction dans le Comité sénatorial des Forces armées (Armed Services Committee.)

Peut-il y avoir un exemple plus grotesque du «  plus grand corps législatif du « plus grand cops législatif du monde » si évidemment dénué de conscience, si disconnecté des réalités quotidiennes et sans la moindre conscience de leur propre responsabilité dans la perpétuation des crimes de guerre.  Pendant que le Comité débattra sur la nécessité d’amoindrir ses responsabilités constitutionnelles et d’alléger ses obligations législatives, l’approbation de l’  AUMF 2018 confirmera la perception du public que, en dépit  de ses carrières tranquilles et juteuses, le Congrès est un forum inutile et obsolète.

Ce travail est sous licence de Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0

 

Traduction Elisabeth Guerrier

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s